La plus célèbre version open source d'Android a mis la clef sous la porte, laissant derrière elle des millions d'utilisateurs sans perspectives de mise à jour. Nous faisons le point sur la situation.

La startup Cyanogen a annoncé ce dimanche mettre fin à son activité en tant qu’entreprise. La société a ainsi mis fin aux services qu’elle vendait en complément du développement de sa version dérivée d’Android comme elle l’a annoncé dans un billet. La société qui avait fondé ses perspectives de revenus sur le développement de son Cyanogen OS et ses partenariats n’est finalement pas parvenue à devenir rentable.

Alors que dans un premier temps, les utilisateurs de Cyanogen OS (propriétaire) pensaient pouvoir se tourner vers CyanogenMod (open source) pour continuer d’avoir un suivi de leur système d’exploitation, le site du projet open source était également indisponible quelques heures après l’annonce.

En somme, c’est l’ensemble de l’écosystème de l’entreprise qui est emporté par la fermeture de la startup. La communauté derrière CyanogenMod a en effet perdu l’accès au site et termine ainsi une aventure de développement d’une alternative à l’Android de Google débutée il y a huit ans.

cyanogenmoddevices.jpg

Alors que des milliers d’utilisateurs ont installé par choix cette version d’Android, ou l’utilisent comme système par défaut sur certains smartphones, le suivi de leur OS est plus que menacé. Voici quelques réponses aux questions que vous pourriez vous poser sur Cyanogen et l’avenir de votre système d’exploitation préféré.

Que devient le développement communautaire de CyanogenMod ?

La communauté de CyanogenMod a dû prendre une décision difficile suite à la fermeture de la société qui maintenait jusque-là la communauté. Alors que les marques Cyanogen sont désormais à vendre, la communauté ne souhaitait pas risquer de voir leur nom être acheté. De fait, CyanogenMod a été abandonné. Désormais, ce qu’il reste de la communauté de développeurs de l’OS open source se retrouve sous la bannière LineageOS.

Pour le moment, ce nouvel OS n’est qu’un fork de CyanogenMod, c’est-à-dire une copie du code source avec un nouveau nom. À l’avenir, si la communauté parvient à structurer son activité sans l’aide d’une entreprise comme Cyanogen, LineageOS se développera à la manière d’une distribution GNU/Linux communautaire.

Ainsi, si la communauté de LineageOS subsiste, la tradition de CyanogenMod se poursuivra grâce à ce nouveau projet. Un projet qui restera donc open source et communautaire.

Dois-je installer un nouvel OS si j’utilise Cyanogen ou CyanogenMod ?

La réponse est oui, malheureusement. Il est conseillé à tous les utilisateurs de ne pas rester sur l’un des deux systèmes qui, sans mises à jour, deviendront rapidement vulnérables aux attaques fréquentes dans le monde d’Android.

Si vous avez acheté un téléphone avec Cyanogen installé par défaut — le OnePlus One, les Wileyfox ou encore les Zuk de Lenovo — vous devrez également passer par l’étape du flash de votre smartphone. Les constructeurs cités n’ont pas encore annoncé leurs intentions pour le suivi de leurs appareils — nous ne pouvons que conseiller aux utilisateurs de prendre les devants et se tourner vers LineageOS par exemple.

zuk_z1_front_cyanogen_poster

D’autant que si l’on considère que OnePlus développe déjà son propre OS (Oxygen OS), il est peu probable que la société cherche à mettre à jour la version de Cyanogen présente sur les vieux OnePlus One. Il en va de même pour Wileyfox, dont la taille de l’entreprise ne semble pas suffisante pour lui permettre de mener seule un suivi de ses appareils. Pour Lenovo, la situation est plus complexe, et il se pourrait que la société décide de poursuivre le suivi de ses Zuk. Mais le géant chinois ne s’est jamais illustré par un bon suivi de ses appareils, et encore moins des smartphones d’entrée de gamme comme les Zuk.

En somme, que vous ayez installé vous même Cyanogen ou que l’OS soit par défaut sur votre smartphone, il est fortement conseillé de commencer à vous renseigner sur LineageOS.

J’ai installé Cyanogen sur mon smartphone pour avoir la dernière version d’Android : dois-je réinstaller l’OS de mon constructeur ?

Souvent les utilisateurs qui ont choisi CyanogenMod l’ont fait pour continuer à utiliser un appareil que le constructeur ne met plus à jour. Et nombreux sont ceux qui ont installé l’OS sur des smarpthones ou des tablettes qui autrement n’auraient pas les dernières versions d’Android. Pour ceux-ci, la mise à jour vers LineageOS sera également nécessaire.

Les portages de Cyanogen (modification du code pour s’adapter à un smartphone non supporté par défaut) étant principalement assurés par la communauté, leur durabilité dépendra des bonnes volontés derrière le projet LineageOS.

Est-ce risqué de rester sur Cyanogen ?

Oui. Pour plusieurs raisons, comme nous l’avons expliqué, l’avenir des mises à jour est très incertain et si jamais les domaines de la société sont rachetés par des développeurs qui n’ont rien à faire du projet initial, votre smartphone pourrait recevoir des mises à jour indésirables contenant des malwares comme l’explique un ancien employé de la société.

Android
CC 00はがはがはが

En effet, avec le système de mises à jour over-the-air, le domaine Cyanogen pourrait envoyer à des milliers de téléphones des versions frauduleuses d’Android pour collecter les données des utilisateurs.

Il faut bien imaginer qu’aujourd’hui, le nom et les domaines de la société sont à céder et qu’il est impossible de prévoir les intentions des futurs propriétaires de la licence. Il est donc plus que conseillé de migrer rapidement vers une autre version d’Android. La sécurité de Cyanogen et CyanogenMod n’est plus assurée.

Comment la société en est-elle arrivée là ?

Cyanogen pensait vendre son OS à des constructeurs mais le marché a rapidement montré qu’il n’était pas prêt pour ce type de service. Alors qu’Android est gratuit et qu’il est facile pour un constructeur d’avoir sa propre version, l’existence de CyanogenOS et des services fournis par la startup ne semblait pas intéresser des constructeurs qui pouvaient se procurer CyanogenMod gratuitement.

Face à cet échec, la société a tenté de vendre des services aux constructeurs, comme des modules de personnalisation des OS, mais ces derniers n’ont pas permis à une société comme Cyanogen de trouver la rentabilité.

Or, avec une poignée d’employés, la société ne pouvait même plus, durant ces derniers jours, préparer convenablement sa fermeture. D’où l’inquiétude légitime des utilisateurs qui perdent, du jour au lendemain, toute perspective de suivi de leurs appareils.

En somme, Cyanogen est en train d’être fermé douloureusement et le deuil sera aussi difficile que dangereux pour les utilisateurs.

Partager sur les réseaux sociaux