Volvo a promis que des modèles de voitures entièrement autonomes et fiables seraient disponibles dès 2020. Ces véhicules ne nécessiteraient plus la moindre action humaine pour fonctionner.

On le sait, les constructeurs automobiles et les entreprises tech se sont lancés dans une course effrénée où chacun veut être le premier à commercialiser des voitures autonomes. Des géants tels que Google, Apple ou Tesla se sont engagés dans la bataille et promettent tous des véhicules plus performants et plus sûrs. Dernièrement, c’est Volvo qui fait parler de lui. L’entreprise suédoise affirme que ses modèles seront prêts d’ici 2020.

Une annonce qui n’a rien de bien étonnant puisque la plupart de ses concurrents se sont fixés des délais similaires. Néanmoins, la différence par rapport aux autres firmes, c’est que Volvo affirme que ses voitures seront 100 % autonomes et qu’il sera donc possible de leur faire entièrement confiance.

« Ce qui est unique, c’est que nous sommes vraiment en train d’essayer de concrétiser cette technologie dans la réalité. Et en disant cela, je parle de voitures autonomes qui permettent aux conducteurs de faire autre chose derrière le volant  », explique Erik Coelingh, chef technique principal pour les technologies de sécurité d’assistance au conducteur, dans un entretien accordé à Tech Insider.

driveme_hero2

Autrement dit, dès 2020, plus aucune action humaine ne sera nécessaire pour se déplacer en voiture. Le constructeur est persuadé que ses véhicules seront capables de gérer toutes les situations avec une parfaite autonomie. Pour rappel, des constructeurs tels que Tesla ont déjà conçu des modèles semi-autonomes qui nécessitent que le conducteur se saisisse du volant pour négocier certains virages ou éviter des accidents. Son attention doit ainsi toujours être aux aguets.

Avec Volvo, pas besoin de se préoccuper de l’aspect sécuritaire, Le constructeur affirme avoir également pensé à tout pour éviter tous les accidents. L’entreprise affirme que ses voitures ne feront plus aucun accident.

Début des tests en 2017

Pour réussir à tenir ces délais, Volvo prévoit de lancer le programme DriveMe l’année prochaine. Celui-ci consistera à faire tester les véhicules par cent conducteurs dans plusieurs villes en Suède, en Angleterre et en Chine. Grâce à ce projet, « nous allons apprendre d’avantage sur la concrétisation des voitures autonomes et montrer qu’il ne s’agit pas d’un projet fantaisiste », explique Erik Coelingh.

Rappelons que Google — qui s’est allié avec Fiat — a laissé sous-entendre à de nombreuses reprises que des modèles complètement autonomes seraient également prêts d’ici 2020, mais seul Volvo a explicité aussi clairement ses ambitions.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés