Une nouvelle technologie développée par Stardock en partenariat avec Microsoft permettrait d'utiliser plusieurs cartes graphiques différentes AMD et NVidia au sein d'une même machine sous Windows. Une petite révolution dans le monde du PC.

Le marché des cartes graphiques n’a pas connu de grandes révolutions. Chaque année, les jeux sont toujours plus gourmands en ressource et il faut racheter la dernière carte surpuissante à 800 € pour les faire tourner. Mais l’entreprise américaine Stardock espère bouleverser les habitudes des consommateurs avec une technologie au potentiel intéressant — mais pour l’instant assez mystérieuse.

Quand on construit un PC, on hésite souvent entre une carte NVIDIA et une carte AMD, en s’intéressant à la fois à la puissance de calcul et à la qualité des drivers. Mais Stardock promet que ce dilemme fera bientôt partie du passé. Le développeur de logiciel connu pour l’utilitaire Fences et sa suite Object Desktop travaille actuellement sur une technologie multi-GPU. Celle-ci n’a pas encore été baptisée, mais elle pourrait révolutionner la manière dont on utilise nos cartes graphiques en permettant d’installer côte à côte des cartes de constructeurs différents.

Il a toujours été possible d’installer plusieurs cartes graphiques sur un PC en utilisant les technologies propriétaires des constructeurs (SLI pour NVIDIA ou CrossFire pour AMD). Mais les cartes devaient alors être de constructeur et de modèle identique. Avec la technologie de Stardock, il devrait être possible d’installer des GPU qui n’ont rien à voir entre eux dans une même machine.

L’entreprise travaille avec Microsoft depuis plus d’un an et les deux sociétés révéleront de plus amples détails sur la technologie lors de la Game Developers Conference à San Francisco.

Deux cartes AMD reliée par un pont CrossFire
Deux cartes AMD reliées par un pont CrossFire

« Un des plus gros problèmes avec les jeux vidéo PC : quand de nouvelles cartes graphiques sortent chez NVIDIA ou AMD, elles sont chères. J’aime ma carte graphique. Je peux jouer à la plupart des jeux dessus, et je ne veux pas dépenser 800 $ sur une nouvelle carte », constate Brad Wardell, le CEO de Stardock dans une interview donnée à VentureBeat. «  Mais imaginez au contraire qu’il y ait une vente flash sur une AMD 290 pour 75 $. Ce serait cool de pouvoir la mettre dans son ordinateur et doubler ses performances. Vous gardez votre carte graphique, vous rajoutez l’AMD 290, et vos jeux sont deux fois plus rapides sans faire quoi que ce soit d’autre ».

La technologie de Stardock profitera des fonctionnalités multi-GPU offertes par Direct X12. Wardell prévient toutefois que les amateurs d’overclocking ne pourront pas autant peaufiner les réglages de leur configuration que sur un montage traditionnel.

On pourrait croire que les deux géants des cartes graphiques n’accepteraient pas de mélanger leurs modèles au sein d’une configuration. Mais Wardell a confirmé qu’il travaillait avec les deux entreprises, et que si elles ne sont pas friandes à l’idée d’avoir leurs cartes dans une même machine, elles se réjouissent de pouvoir vendre plus de cartes graphiques.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés