Aucun doute, cette machine nommée Ripple qui peut littéralement dessiner sur la mousse de café va faire fureur sur Instagram.

Vous connaissez le latte art, cette technique maitrisée par les meilleurs baristas qui consiste à réaliser des motifs avec la mousse de votre café. Ces dessins varient généralement d’un cœur à une feuille plus ou moins bien réalisés selon le talent de votre dealer de caféine préféré. En reprenant des techniques utilisées par les imprimantes 3D et jet d’encre, une société israélienne veut amener le latte art vers un tout autre niveau.

landscape-1452202171-coffeemaker
Enfin une utilité pour vos selfies !

Ripple (ondulation en français), est le nom poétique de cette machine qui peut imprimer, grâce à des cartouches d’extrait de café, des photos hyper détaillées sur votre café. Il est possible de choisir, directement sur la machine ou via à une application, parmi une variété de motifs enregistrés ou même d’importer ses propres photos grâce à son téléphone ou son compte Facebook. Cette petite fantaisie coute la modeste somme de 999 $, à laquelle il faut rajouter un abonnement mensuel de 75 $ par mois. À un tel tarif, cette machine — qui ne fait même pas le café — se positionne clairement à l’usage des professionnels.

À une époque où prendre des photos de sa nourriture au restaurant ne choque plus (si vous ne me croyez pas, taper le hastag #foodporn sur Instagram ou Tumblr), le pari de cette entreprise ne semble pas si fou que ça. On imagine qu’elle attirera facilement les marques en quête de visibilité qui pourront maintenant transformer votre café du matin en panneau publicitaire. Elle pourra également servir aux cafés qui souhaitent capitaliser sur les réseaux sociaux pour se faire connaître en proposant à leurs clients des cappuccinos à leur effigie. Une nouvelle étape dans le narcissisme post-moderne a été franchie.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos