Ce n'est pas un au revoir, mais un adieu. Au terme d'un long voyage autour de Saturne, la sonde Cassini envoyée par la Nasa va s'éteindre à la mi-septembre 2017. Le temps de donner un dernier baiser et de nous envoyer ses dernières données.

Brave Cassini. La sonde spatiale, envoyée dans l’espace en 1997, vit les derniers instants de sa longue existence. Ce n’est que sept ans plus tard que l’engin spatial est arrivé aux abords de sa destination : Saturne. Sa mission désormais achevée, Cassini effectue dès à présent ses derniers tours symboliques sur l’orbite de la planète avant de perdre à tout jamais sa liaison avec la Terre.

L’agence spatiale européenne, en collaboration avec le centre national d’études spatiales et la cité des sciences, fait savoir qu’il est possible de suivre en direct la fin de cette mission à partir de 11 heures, ce vendredi 15 septembre.

Avant de tirer son ultime révérence, la sonde a achevé sa vie bien remplie par une série d’étapes. Le Cnes a choisi de détailler les différentes phases de cette apothéose dans une vidéo publiée sur Twitter.

Comme le rappelle le centre spatial, Cassini a entamé la dernière partie de sa mission le 23 avril dernier. À partir de cette date, la sonde a eu pour mission de suivre un parcours impressionnant : 22 tours en orbite autour de la planète. Cette ronde s’est s’achevée le 9 septembre 2017 avec l’ultime plongeon de Cassini entre Saturne et ses anneaux caractéristiques.

Baiser d’adieu à Titan

Deux jours plus tard, le 11 septembre, la sonde a effectué un survol lointain de Titan, donnant ainsi un « baiser d’adieu » au plus grand satellite de Saturne — où l’atterrisseur Huygens s’était posé en 2005 avant de délivrer l’orbiteur Cassini. Le 12 septembre, Cassini a réalisé ce que le Cnes nomme l’apoastre, c’est-à-dire le plus lointain passage de son orbite. À ce moment, la sonde s’était trouvée à 1,3 million de kilomètres de Saturne.

Nasa

Sur Terre, les humains ne se contentent pas d’admirer le spectacle. En effet, il a fallu encore programmer la prise des dernières photos que doit immortaliser la sonde lors de ses derniers instants. « La sonde tourne son antenne vers notre planète : elle doit rester en communication jusqu’à son entrée dans l’atmosphère de Saturne », détaille ainsi le Cnes.

La sonde doit rester en communication jusqu’à son entrée dans l’atmosphère

Ce 15 septembre, Cassini a encore du travail alors que la fin est proche. Il lui faut analyser l’atmosphère de Saturne et envoyer ces précieuses informations à la Terre. L’ultime étape pour la sonde consiste à allumer ses propulseurs afin que l’antenne du bolide soit pointée le plus longtemps possible vers notre planète.

Lentement, Cassini rendra alors son dernier soupir en se transformant en étoile filante dans le ciel de Saturne. Dommage que personne ne soit là pour voir ça.

Partager sur les réseaux sociaux