Un homme a découvert que sa femme était enceinte en s'interrogeant sur les anomalies cardiaques relevées par son bracelet Fitbit, dès les premières semaines de grossesse.

On a beaucoup parlé ces derniers temps du manque de fiabilité des appareils connectés qui prétendent mesurer le pouls, et de la plainte déposée par des clients américains contre Fitbit, accusé de mettre la vie des sportifs en danger. Mais les courbes de fréquence cardiaque relevées par les bracelets connectés peuvent aussi fournir de belles histoires.

Ainsi sur Reddit, un internaute a ouvert un sujet vendredi, pour demander si le bracelet Fitbit de sa femme n’avait pas un problème de capteur. L’appareil « montre un battement de cœur constamment élevé ces derniers jours », avait-il raconté. «  Il y a deux jours, un jour plutôt normal, elle a passé 10 heures dans la zone où l’on brûle des graisses, ce qui me paraît impossible vu son niveau d’activité ».

Je vais être père !

Ni une ni deux, les internautes se mettent en chasse d’une explication technique parfaitement rationnelle et techno-centrée, en se demandant par exemple si la dernière mise à jour du firmware de Fitbit n’avait pas déréglé les capteurs. Mais une internaute est plutôt partie du principe que tout allait bien avec le Fitbit, et que c’était peut-être la femme elle-même qui avait une « anomalie ».

« A-t-elle eu une expérience réellement stressante ces derniers jours, ou est-il possible qu’elle soit enceinte ? », demanda-t-elle.

Immédiatement, le mari inquiet répond que « la grossesse est une forte possibilité », mais qu’il ne savait pas que ça pouvait déclencher un tel symptôme cardiaque. « Argh, je pourrait devenir père, il va maintenant falloir que je regarde mon propre rythme cardiaque », s’amuse-t-il.

Le lendemain, il revient sur Reddit annoncer la nouvelle : « Je vais être père ! ».

twist

« Après la réalisation d’un test de grossesse à la maison, elle est effectivement enceinte au moment où on parle ! », raconte-t-il.

Suivent alors une avalanche de félicitations, et de conseils sur la paternité et le suivi de la grossesse. Celle qui avait répondu au futur papa raconte qu’elle avait elle-même envoyé à Fitbit une capture d’écran de sa propre courbe de rythme cardiaque, en leur expliquant que la hausse était due à son état de grossesse. « C’est un symptôme précoce, [qui se détecte] avant même qu’elle ait un résultat positif sur son test de grossesse », assure-t-elle.

Accessoirement, ça veut dire que Fitbit peut non seulement savoir quand vous faites l’amour, mais aussi quand ça génère une nouvelle vie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés