Pour aider à la fécondation, des chercheurs allemands ont mis au point un prototype de robot qui peut aider les spermatozoïdes à se diriger vers l'ovule.

C’est un peu le mal du siècle. La qualité du sperme diminue chez l’homme sans que la cause soit précisément identifiée (on parle du stress, de causes exogènes liées à l’environnement, aux aliments, ou encore… aux slips ou caleçons trop serrés). Non seulement la quantité de gamètes mâles diminue, mais en plus il se trouve de plus en plus de spermatozoïdes mal formés ou de nageurs feignants, qui manquent du dynamisme suffisant pour aller rejoindre l’ovule.

Mais la sciences et la biomécanique pourrait aider ces derniers. Des chercheurs allemands de laboratoires de nanosciences et nanoélectronique de Dresde et Chemnitz travaillent en effet à l’élaboration de « spermatozoïdes artificiellement motorisés ». Il s’agit de minuscules robots recouverts de polymère, en forme hélicoïde, qui sont utilisés pour faire taxi jusqu’à l’œuf féminin. Le robot vient se mettre autour du spermatozoïde fatigué, et le propulse.

nanolet

« Nous arrivons à capturer, transporter et libérer les cellules de spermatozoïdes vivants immobiles dans des canaux fluidiques qui nous permettent d’imiter les conditions physiologiques  », écrivent-ils dans le journal scientifique Nano Letters. Les chercheurs indiquent qu’il reste encore des défis à remplir pour réussir une fertilisation avec cette méthode, mais estiment que leurs travaux démontrent que cette voie de procréation robotiquement assistée est à creuser.

L’American Chemical Society a réalisé une vidéo pour illustrer leur étude :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés