CD Projekt Red n'a toujours pas dévoilé grand-chose de Cyberpunk 2077, son futur RPG ambitieux. Mais on sait déjà qu'il compte le rentabiliser via un mode multijoueur en ligne. Façon GTA Online ?

On ne sait pas grand-chose de Cyberpunk 2077 si ce n’est que le futur jeu de CD Projekt Red risque d’être grandiose en vertu du passif du studio polonais (à qui l’on doit la saga The Witcher ndlr). De fait, la moindre information à son sujet est à prendre avec excitation et intérêt. Récemment, Adam Kicinski a accordé une interview à un site financier dans laquelle il reparle d’un mode multijoueur pour le RPG futuriste. Au-delà du challenge en matière de game design (les Witcher n’ont jamais eu de multi), il permettra de rentabiliser le jeu sur le long terme. Façon GTA Online ?

CD Projekt Red rêve d’un GTA Online

«  Nous voulons expérimenter des choses que nous n’avons pas explorées dans The Witcher. Je ne peux pas en dire beaucoup sur Cyberpunk, si ce n’est que nos ambitions sont élevées car c’est notre façon de travailler. Nous voulons toujours aller plus loin, surtout d’un point de vue business, nous voulons que Cyberpunk soit plus grand, commercialement parlant  » confie en toute franchise Adam Kicinski (on rappelle qu’il parle à des journalistes spécialisés dans l’économie, d’où cette transparence sur l’envie de maximiser les revenus).

En somme, CD Projekt Red veut que Cyberpunk 2077 rapporte de l’argent pendant très longtemps, soit via des éléments qui inciteront les joueurs à payer plus que le prix du jeu, si possible pour du contenu qui en vaut la peine. «  Le online est nécessaire, ou très recommandé si vous voulez du succès à long terme  » assure l’intéressé, ouvrant la porte à des microtransactions. Un business-modèle qui rappelle finalement celui de GTA V, qui vient de franchir la barre des 85 millions de ventes et assure encore aujourd’hui des recettes colossales à Take-Two Interactive via GTA Online. Connaissant CD Projekt Red, il ne devrait pas lésiner sur le solo non plus.

Partager sur les réseaux sociaux