Joyeux anniversaire aux images animés passées de ringardes à inévitables en l'espace d'une décennie. Pour l'occasion, Facebook les intègre enfin dans ses commentaires.

Attention, les commentaires Facebook — qui sont déjà la foire d’empoigne la plus gênante du web — vont devenir particulièrement clinquants dans les jours prochains.

En effet, pour les 30 années du gif, le réseau social a décidé de lever le dernier frein à l’expansion inéluctable des images animées en les autorisant dans les commentaires. Tous les utilisateurs vont apercevoir grâce à cet anniversaire un nouveau bouton, sobrement nommé gif, qui comme sur Twitter leur proposera différentes animations.

L’interface GIF sur mobile (Facebook)

La société a ajouté le support des gif il y a déjà deux ans. Mais jusque très récemment, l’internaute devait ajouter l’URL de l’animation, ou l’uploader sans être certain du résultat. Le bouton gif, inspiré de Giphy et Twitter, vient rendre l’expérience plus fluide et simple et consacre les images animés comme un véritable moyen d’expression.

Le support technique du gif est relativement vieux chez Facebook, mais la direction du réseau était peu convaincue par l’intégration de ces animations qui viennent alourdir visuellement le fil déjà complexe de leurs applications. Mais à l’heure des pubs en auto-play et autres diables en boîte qui saturent l’interface du géant du web, l’excuse ne tenait plus.

Par ailleurs, selon TechCrunch, Facebook tiendrait actuellement un sondage pour déterminer si nous devons dire gu-if ou j-if… un débat qui fête également ses 30 ans (ndlr : on dit Guif et on écrit gif).

Partager sur les réseaux sociaux