Amazon Prime Video vient de donner le feu vert à la production simultanée de deux saisons d'une même série, The Marvelous Mrs. Maisel. Une première qui illustre la place croissante du service de streaming vidéo et des contenus originaux de l'entreprise.

Amazon poursuit à grande vitesse son investissement pour son service de streaming Amazon Prime Video : pour la première fois de son histoire, le géant américain a lancé la production simultanée de deux saisons d’une de ses séries originales, The Marvelous Mrs. Maisel, signée du créateur de Gilmore Girls.

Le plébiscite du pilote de The Marvelous Mrs. Maisel par les abonnés d’Amazon Prime Video — qui lui ont attribué 4,8 étoiles sur un maximum de 5 — a incité l’entreprise à donner son feu vert à la production de la série. Celle-ci racontera les déboires de Miriam « Midge » Maisel,  une new-yorkaise qui mène une vie parfaite en 1958 mais se découvre une passion pour le stand-up, qui l’amène à explorer la vie artistique de Greenwich Village.

L’annonce d’Amazon, symbolique, traduit l’importance prise par l’entreprise en seulement quelques années dans le domaine de la création culturelle. Le fer de lance de la conquête du géant reste ses séries, qui ont su séduire le public soit grâce à un thème original et sensible (la transexualité d’un père de famille dans Transparent), soit à l’aide d’un réalisateur de renom (Woody Allen et sa première série) ou encore en se livrant à l’adaptation d’une œuvre culte comme The Man in the High Castle de Philip K. Dick.

Netflix, Amazon : même combat

Mais les Amazon Studios ont aussi su s’imposer au cinéma, notamment avec Manchester by the sea, couronné de deux Oscars (meilleur scénario et meilleur acteur pour Casey Affleck), prouvant l’efficacité de leur stratégie : financer des films qui sortent en salle pour ensuite les diffuser au plus vite sur Amazon Prime et ainsi enrichir le catalogue de l’entreprise.

Désormais, Amazon poursuit donc sa course aux plus grandes signatures, au coude à coude avec son grand rival, Netflix. Si ce dernier a récemment marqué un grand coup  en s’offrant l’exclusivité du prochain film de Martin Scorsese avec Robert De Niro, Amazon peut se targuer d’avoir convaincu Barry Jenkins, réalisateur de l’oscarisé Moonlight, de réaliser l’adaptation en série du best-seller Underground Railroad.

Amazon Prime est donc bien parti pour poursuivre son expansion dans le monde, après son lancement en France en décembre 2016. Selon plusieurs analystes, le service pourrait bénéficier d’un investissement de 4,5 milliards de dollars en 2017, ce qui le rapprocherait des 6 milliards dépensés par Netflix.

Partager sur les réseaux sociaux