Ivan Reitman, le producteur de Ghostbusters, a confirmé en interview que Sony avait encore de nombreux projets pour la franchise malgré l'échec commercial du premier reboot.

Avant que le film n’essuie de très mauvais résultats cet été, Sony espérait faire de la franchise Ghostbusters une nouvelle poule aux œufs d’or. Et les producteurs derrière le nouveau blockbuster faisaient confiance à leur titre : des suites semblaient assurées.

Malheureusement pour eux, le box office a fait de ce reboot un colossal échec critique et public et Sony n’accordera peut-être plus aussi facilement sa confiance pour produire des chasseurs de fantômes. Pourtant Paul Feig, le réalisateur du film, espère avoir la chance de tourner un second film avec sa nouvelle franchise. Pour le moment, ses demandes sont restées sans réponse à Hollywood. Pourtant, nous pourrions bien voir d’autres Ghostbusters à l’avenir.

En effet, Ivan Reitman qui a été le producteur des premiers films comme du dernier, a récemment déclaré qu’il avait de nombreux plans pour la franchise dans une interview à la podcast de Mr. Wavvy. Il explique ainsi qu’il a toujours de grands projets pour ses chasseuses de fantômes : « Il y aura bien d’autres films Ghostbusters, ils sont seulement en développement en ce moment. »

ghostbusters-2016-cast-proton-packs-images

On imagine que si une suite vient à entrer en production chez Sony, le budget accordé au film sera nettement moins important que celui qui était accordé à l’espoir de l’été, qui a tourné à la déception. En revanche, les propos de Reitman semblent être confirmés par la création d’une Ghost Corps. par Sony.

Cette filiale a clairement pour objectif de capitaliser sur la franchise des années 1980. Elle aurait ainsi dans ses cartons un dessin-animé ou même un reboot avec Chris Pratt et les frères Russo. Selon Comicbook.com, on pourrait également voir apparaître d’autres films indirectement liés avec Ghostbusters qui ainsi deviendrait un univers cinématographique à part entière.

En somme, Sony ne laissera certainement pas la franchise mourir mais on imagine déjà qu’elle ménagera ses investissement alors que l’entreprise aurait perdu 70 millions de dollars à cause du reboot.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés