Sans crier gare, le groupe de rock Radiohead a effacé toute présence officielle sur Internet. Quelques jours plus tard, le groupe est revenu avec le clip d'un nouveau morceau.

Fin du suspense : Radiohead est de retour en ligne avec Burn The Witch, un nouveau morceau présenté sous la forme d’un clip. Originalité : il est entièrement tourné en stop-motion old school avec de la pâte à modeler et dans un format proche du 4:3.

Article original

À quoi joue Radiohead ? C’est la question que doivent probablement se poser les fans du groupe de rock britannique depuis quelques heures, après avoir découvert un bien étrange phénomène : sur les principaux sites web permettant de suivre l’actualité de la formation musicale emmenée par Thom Yorke, tout a été effacé.

Le site web officiel présente une banale page blanche : aucune indication n’est laissée dans le code source. Comme le pointe Tonton Gee, l’effacement du site officiel a été progressif, d’abord avec une opacité CSS de plus en plus accentuée puis avec la suppression pure et simple du site.

Du côté des réseaux sociaux, l’ensemble des messages publiés sur Twitter a été retiré sans crier gare. Idem du côté de Facebook. Même les bannières et les photos de profil ont été remplacées par un fond blanc uniforme.

Radiohead FB
Tout a disparu.

À première vue, on pourrait croire à une attaque dirigée contre Radiohead. Il n’est pas rare que des sites web ou des comptes de réseaux sociaux ayant une visibilité soient la cible d’une attaque visant à en prendre le contrôle. Mais d’habitude, ces actions de défigurationdefacing en anglais — s’accompagnent d’une revendication.

Dans le cas de Radiohead, il n’y a rien — rien en tout cas au niveau de Facebook, de Twitter et du site officiel. D’ailleurs, aucun des deux comptes n’a été désactivé, ce qui décrédibilise un peu plus l’hypothèse d’une opération contre Radiohead. En fait, c’est à se demander s’il ne s’agit pas plutôt d’une manœuvre marketing.

Une opération marketing en cours ?

Pitchfork fait remarquer que le groupe a par le passé sorti deux albums par surprise en enregistrant peu de temps auparavant une nouvelle société. Or il s’avère que depuis le début de l’année, Radiohead a procédé à l’enregistrement de deux d’entre elles, Dawn Chorus LLP et Dawnnchoruss Ltd.

Le timing pour la sortie d’un nouvel album est d’autant plus crédible que Radiohead n’a rien sorti depuis 2011 et The King of Limbs.

Quoiqu’il en soit, le retrait — que l’on espère temporaire — de Radiohead illustre encore une fois la manière dont le groupe utilise Internet pour ses activités artistiques et marketing. On se souvient par exemple qu’en 2007, le groupe adoptait le principe du prix libre pour accompagner la sortie de l’album In Rainbows. Deux ans plus tard, Radiohead offrait un titre en téléchargement sur Mininova.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos