Une équipe d'historiens de l'art, de développeurs et de scientifiques ont travaillé pendant plus de 18 mois pour réaliser un tableau inédit à la façon de Rembrandt.

Rembrandt est l’un des plus grands peintres hollandais, si ce n’est, selon Ernst Gombrich, l’un des plus grands peintres de toute l’histoire de la peinture. Alors que le maître hollandais n’a laissé aucune note manuscrite ou recueil derrière lui, il est cependant l’un des peintres qu’il est possible de connaître le plus intimement grâce à l’immense série d’autoportraits qu’il a réalisés tout au long de sa vie.

Un groupe d’historiens de l’art, de développeurs et des scientifiques, ont travaillé pendant dix-huit mois à l’élaboration d’un tableau original «  à la manière de » pour aboutir à The Next Rembrandt. Le projet a été réalisé en association avec Microsoft et la banque néerlandaise ING.

Afin de réaliser ce tableau inédit, les chercheurs ont analysé plus de 300 œuvres du peintre à l’origine de La Ronde de Nuit, grâce à l’utilisation de scanners 3D haute définition. Ces analyses ont permis de capturer chaque détail propre à l’identité artistique de Rembrandt et ainsi créer un algorithme qui pourrait créer un tableau inédit. Ce dernier a été réalisé grâce à la récolte de plus de 160 000 fragments venant des différents travaux de l’artistes.

C’est grâce à l’utilisation de treize calques tirés des tableaux du peintre et à l’analyse de la distance moyenne entre les yeux, le nez et la bouche des différents portraits réalisés par Rembrandt que l’algorithme à pu réaliser son propre tableau. Ron Augustus, de l’équipe de Microsoft a commenté ce travail en affirmant «  avoir utilisé la technologie et les données pour réaliser ce tableau, comme Rembrandt aurait utilisé ses pinceaux et la peinture ».

Et il faut reconnaître que le résultat est à la hauteur.

The next rembrandt

Il s’agit du portrait d’un homme d’une trentaine d’années, portant un chapeau et une collerette, détails typiques de la mode de l’époque et souvent utilisés dans les œuvres de Rembrandt. On peut retrouver la maîtrise du clair-obscur propre à l’identité artistique de Rembrandt, elle-même héritée de l’art italien et du Caravage.

L’un des détails les plus surprenants du travail est dans le rendu de la peinture puisque l’ordinateur a reproduit la texture type d’un tableau de Rembrandt. Les coups de pinceaux et les couches de peintures ont ensuite été reproduits à l’aide d’une imprimante 3D.

Capture d’écran 2016-04-06 à 17.01.22

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés