Lipstrike est une création de Chloe Desmoineaux qui permet d'utiliser du rouge à lèvres à la place du bouton gauche de la souris. Une manière amusante de mettre en évidence les stéréotypes encore trop présents dans le jeu vidéo.

Counter-Strike est, malgré son grand âge, l’un des jeux les plus populaires sur Steam en 2016. Si vous y jouez encore, vous avez probablement devant vous un duo clavier-souris, les armes idéales pour être performant dans un FPS qui demande autant de précision et de rapidité. Peut-être, un jour, avez-vous sombré dans l’univers de Counter-Strike au gamepad avant de perdre lamentablement contre des joueurs bien plus réactifs que vous. Mais avez-vous déjà imaginé pouvoir jouer à CS avec… du rouge à lèvres ?

C’est l’expérience conçue par Chloe Desmoineaux. Grâce à un Makey Makey, sorte d’interface qui permet de transformer n’importe quel objet en bouton déclenchant des actions sur un ordinateur, Desmoineaux a réussi à configurer un bâton de rouge à lèvres pour qu’il puisse déclencher le tir des armes dans Counter-Strike. Le résultat en vidéo vaut mieux qu’un long discours.

« J’ai fabriqué un rouge à lèvre à connecter sur l’ordinateur pour pouvoir me maquiller et jouer à counter strike en même temps.  », affirme la créatrice française dans la description de la vidéo postée sur YouTube. Mais Chloe Desmoineaux n’a pas fait cela au hasard. Dans une interview à Motherboard, elle rappelle que Counter-Strike est un jeu qu’on attribue très souvent à une audience masculine, avant de rappeler la vacuité de nos préconceptions et stérotypes : «  Le rouge à lèvres pour les filles, les jeux de guerre pour les garçons. Fuck that ! Je peux les mélanger. Si cela fonctionne visuellement et que le résultat est comique, c’est peut-être parce que nous nous laissons trop tenter par des raccourcis et des stéréotypes. C’est l’idée derrière Lipstrike ».

L’artiste n’en est pas à son coup d’essai dans le détournement des prétendus codes du web. On trouve sur la page qui réunit ses projets une incitation à liker qui finit mal ou une démonstration du sexisme ambiant quand on parle de « gamer girls », compilée à partir des recherches Google populaires. Vous pourrez suivre l’expérience Lipstrike en live une fois par semaine jusqu’en juin sur la chaîne Twitch de Chloe.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos