Sony annonce la disponibilité de l'application PlayStation Video pour Android. Elle permet de profiter du service de vidéo à la demande de l'entreprise.

Le secteur de la vidéo à la demande (VOD) ne manque pas de concurrence. Malgré un marché encombré, nombreux sont les acteurs à tenter de se faire une place au soleil. Sony est de ceux-là, et depuis longtemps. En effet, l’entreprise n’est pas tout à fait une nouvelle venue. Dès 2008, elle a ouvert un service de VOD sur PS3. En revanche, elle était curieusement absente de l’univers mobile.

Cet oubli est désormais de l’histoire ancienne. La société vient d’annoncer cette semaine la disponibilité de l’application PlayStation Video sur Android. Celle-ci permet de consulter et d’acheter des films et des séries télévisées depuis son terminal (un smartphone ou une tablette), et de retrouver les œuvres déjà achetées précédemment avec le compte. Le catalogue peut être consulté à cette adresse.

PlayStation™Video PlayStation Mobile Inc.

Une précision, toutefois : le service que propose Sony n’est pas de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD) comme Netflix ou Canalplay. Il s’agit juste d’une boutique de VOD classique : vous devez donc payer à l’unité les œuvres qui vous intéressent. Les prix vont en général de 2,99 à 16,99 euros, selon le type de consommation retenu (achat ou location) et la qualité visuelle demandée (standard ou HD).

Si le service de VOD est cher en comparaison d’une plateforme de SVOD, celui-ci a un atout indéniable : l’accès aux films sortis récemment au cinéma. Dans le cadre de la chronologie des médias, les services de VOD peuvent commencer à vendre des films sortis trois mois à compter de la sortie en salle. Du côté de la SVOD, le délai d’attente est de trois ans.

C’est pour cette raison que le PlayStation Video propose des œuvres comme Spectre, À Vif, The Walk, Seul sur Mars, Mon Roi ou encore Pan, qui sont sortis au cours des derniers mois. Pour les visionner en SVOD, il faudra patienter aux alentours de 2018-2019, sauf si une réforme de la chronologie des médias a lieu d’ici là.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés