Nintendo dévoile Miitomo, son premier jeu sur mobile. Il s'agit en fait d'un outil de conversation pour mieux connaître ses amis, dont la sortie est prévue en 2016. Le groupe japonais fait pour l'instant l'impasse sur ses grosses licences, comme Mario.

C’est un pari audacieux que fait Nintendo. Alors que nombre d’observateurs s’attendaient à découvrir un premier jeu vidéo sur mobile, l’entreprise japonaise a créé la surprise ce jeudi en présentant quelque chose de tout à fait différent. En effet, Miitomo — c’est son nom — est tout simplement une application de discussion qui doit permettre de découvrir des facettes insoupçonnées de ses amis.

Miitomo

Dans Miitomo, l’utilisateur est d’abord invité à créer un avatar (un « Mii ») à son image. Une fois cette étape effectuée, votre double virtuel se met alors à discuter avec vous en vous posant des questions très diverses. Les réponses que vous donnez sont ensuite transmises aux avatars de vos amis (et uniquement à eux), tandis que vous recevez les leurs de votre côté. Et… c’est tout !

L’idée de Miitomo (qui est un mot-valise entre Mii et le raccourci du mot tomodachi, qui signifie ami en japonais) est de provoquer de nouvelles conversations entre vous et vos amis en découvrant des choses que vous ne soupçonniez pas chez eux ou qu’ils ne savaient pas à propos de vous. Pour Nintendo, il s’agit « d’un nouveau style pour amorcer des conversations amicales ».

Miitomo

Dans l’exemple donné par l’entreprise japonaise, un Mii indique que son double réel fait de la pêche lors de son temps libre. Les autres Miis qui sont rencontrés par le premier avatar peuvent transmettre l’information. Dans les conversations données en exemple, un ami affiche sa surprise d’apprendre ce hobby, tandis qu’un autre indique que cette passion touche aussi son père.

Miitomo

« Vous pensez que vous connaissez bien vos amis, mais ils ont des hobbies, des expériences et des opinions que vous entendrez dans Miitomo pour la première fois. Vous pourriez même trouver un centre d’intérêt commun par inadvertance », s’enthousiasme Nintendo. Mais le groupe a toutefois reconnu que le lancement de Miitomo n’est pas pour tout de suite. D’abord prévu pour la fin de l’année, il est désormais fixé à mars 2016.

La surprise — déconcertante pour certains — de Miitomo et l’annonce d’un report de sa sortie n’ont en tout cas pas plu en bourse. Les cours de Nintendo et DeNA ont chuté significativement. Cité par Tech in Asia, un consultant nippon juge que « Miitomo paraît tellement décevant ». Sans compter de la perception très négative qu’ont les investisseurs à propos des retards. « C’est comme un chiffon rouge  », relève-t-il.

Miitomo paraît tellement décevant.

D’autant que Nintendo dispose de licences très fortes et très fédératrices, qui pourraient très bien s’adapter sur mobile. Mario, Donkey Kong, Zelda, Pokémon, Metroid… ce ne sont pas les franchises qui manquent. En comparaison, les Miis, tout sympathiques qu’ils sont, n’ont pas franchement la même aura. Et quand bien même, leur utilisation dans un simple outil de discussion paraît sous-exploitée.

Reste que Miitomo ne semble pas avoir été développé par DeNA, une société japonaise spécialisée dans le développement de jeux vidéo sur mobile. Il s’agit a priori d’un projet mené en interne par Nintendo. Les deux groupes ont signé ce printemps un partenariat pour produire cinq titres d’ici mars 2017. Et que dans ces conditions, de vrais jeux exploitant les licences de Nintendo sont susceptibles de voir le jour.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés