À la mi-mars, outre la confirmation qu'une nouvelle console de salon est en préparation (nom de code : NX), Nintendo a annoncé un partenariat avec la société nipponne DeNA pour se développer dans le mobile. L'industriel nippon, qui a longtemps snobé ce marché, est en effet obligé de changer son fusil d'épaule face à l'échec de la Wii U d'une part et le succès des jeux sur mobile d'autre part.

Pour autant, Nintendo n'a pas l'intention de foncer tête baissée en adaptant tout son catalogue au secteur des smartphones et des tablettes. C'est même le contraire qui va se produire. Selon le Wall Street Journal, Satoru Iwata, le PDG du groupe, prévoit la sortie de cinq titres d'ici le mois de mars 2017. Pas un de plus. Cela représente un jeu tous les quatre à cinq mois environ.

Nintendo n'a pas précisé le calendrier de sortie des jeux ni livré le moindre détail à leur sujet. S'agira-t-il de mini-jeux ou y aura-t-il des genres bien identifiés, comme un RPG par exemple ? De plus, la firme va-t-elle mobiliser ses personnages fétiches (Mario, Link, Donkey Kong…) ou se passera-t-elle de ses licences ? Enfin, le modèle économique de ces jeux est aussi un point qui devra être éclairci.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés