L'Arabie saoudite tient à équiper tous les musulmans se rendant à La Mecque d'un bracelet électronique avec GPS, qui contiendra aussi des informations personnelles et médicales.

Ce sera une grande première pour tous les musulmans qui se rendront cette année à La Mecque pour y effectuer leur pèlerinage. Préoccupée par l’affluence en hausse des fidèles, l’Arabie saoudite a pris la décision d’imposer une nouvelle mesure de sécurité destinée à améliorer le bon déroulement de l’évènement. Désormais, le port du bracelet électronique sera obligatoire.

La Mecque
CC Al Jazeera

La décision des autorités est la conséquence de plusieurs drames survenus au cours des dernières années, dont le point d’orgue a été la bousculade survenue en 2015 qui a causé la mort de plusieurs centaines de personnes — d’autres sources avancent un bilan plus sombre encore, en parlant de quelques milliers de victimes. Cet accident est devenu le plus grave de l’histoire du pèlerinage.

À quoi servira le bracelet électronique ?

Données personnelles et médicales

Selon Reuters, qui cite la presse saoudienne, il disposera de certaines informations personnelles et médicales du fidèle, ce qui veut dire que celui-ci devra les renseigner. Il s’agit de permettre aux autorités d’être plus efficaces dans la prise en charge des victimes. En cas d’accident, si le bracelet est intact, les secours pourront identifier le blessé et mieux le prendre en charge.

Le bracelet, étanche et incluant un GPS, contiendra aussi des indications utiles pour les musulmans, qu’il s’agisse de les guider pendant leur pèlerinage (il est question d’un outil de questions / réponses en plusieurs langues pour aider ceux qui ne parlent pas l’arabe) ou de leur rappeler leurs devoirs de croyants (comme l’heure des prières).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés