Il y a un peu plus d’une semaine, plusieurs utilisateurs de Vista Media Center ont eu la désagréable surprise de découvrir qu’ils ne pouvaient pas utiliser le système de Microsoft pour enregistrer deux émissions de NBC Universal. Vista affichait en effet un message selon lequel l’enregistrement de ces émissions étaient interdit. Lundi, NBC a finalement indiqué qu’il s’agissait d’une erreur et qu’il avait bloqué l’enregistrement « par inadvertance ». Mais la bombe est lâchée.

Les Américains ont ainsi découvert qu’avec la télévision numérique, le bon vieux magnétoscope des familles pouvait être contrôlé à distance pour interdire ou limiter l’enregistrement de telle ou telle émission. Sur ordre de la chaîne qui n’a qu’à ajouter un « broadcast flag » (un drapeau d’émission) à son signal, les magnétoscopes numériques qui respectent ces drapeaux peuvent ainsi interdire à leurs utilisateurs… de les utiliser.

C’est l’un des enjeux du développement de la télévision numérique et de l’extinction définitive du signal hertzien, prévue en France pour le 30 novembre 2011.

Certes, la loi DADVSI prévoit que « les éditeurs et les distributeurs de services de télévision ne peuvent recourir à des mesures techniques qui auraient pour effet de priver le public du bénéfice de l’exception pour copie privée, y compris sur un support et dans un format numérique« . Mais l’on a déjà vu avec Free que l’exception pour copie privée était entendue de la façon restrictive, et que ça ne choquait semble-t-il personne que la Freebox encode l’enregistrement d’émissions de TF1 ou Canal + de façon à ce que l’émission enregistrée ne soit lisible que sur la Freebox…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés