Nous avions été très critiques lorsque VirginMega avait lancé en août 2006 une offre de magazines dématérialisés sous DRM vendus au prix du magazine papier. C'était totalement absurde, et sans aucun avantage pour le consommateur qui non seulement payait le même prix qu'au bon vieux kiosque, mais était en plus contraint de ne lire son magazine que sur l'écran de l'ordinateur... ou de l'imprimer. Deux ans après, le partenaire de Virginmedia, HDS Digital, revient avec une offre beaucoup plus attractive et qui justifie enfin le passage du papier au numérique.

La filiale du groupe Lagardère, et éditeur du kiosque numérique Relay.fr, annonce cette semaine le lancement d’un forfait innovant qui permet l’accès illimité à plus de 400 titres de la presse française pour 17,90 euros par mois. La formule, entièrement dématérialisée, se veut résolument écologique et est d’ailleurs réalisée en partenariat avec le WWF. Pour chaque abonnement, HDS Digital reverse 1 euro à la fondation écologique. Pour affirmer cet angle marketing écolo, l’offre est baptisée « Eco-forfait WWF illimité« .

Economiquement, le modèle repose sur un partage des revenus avec les éditeurs. A l’instar des services d’écoute de musique illimitée en streaming, HDS Digital reverse aux éditeurs une somme à chaque fois qu’un abonné consulte l’un de leurs numéros. Les petits consommateurs qui permettent au service de dégager une marge bénéficiaire payent pour les plus gros. La formule est déjà éprouvée depuis longtemps par les exploitants de cinéma comme UGC ou Gaumont, qui proposent des cartes d’accès illimité à leurs salles.

Sous son ancienne formule, pourtant très peu attractive, HDS générait environ 20.000 ventes mensuelles, avec 150.000 clients depuis son lancement. « A terme, nous estimons le marché du téléchargement autour de 5 à 10 % de la diffusion selon les magazines« , indique à NetEco Sophie Favé, en charge du kiosque numérique de HDS Digital.

Pour y parvenir plus vite, il serait sans doute sage d’abandonner le logiciel propriétaire Delivery, et d’adopter une solution plus universelle qui peut être lue en mobilité : le PDF.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Etes-vous intéressé par une formule d’abonnement illimitée pour consulter des magazines sur votre ordinateur et sauver la planète ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés