Ils s’appellent MediaFire, MediaMax, FileDEN, ou aDrive (voir notre billet) ; ils connaissent un certain engouement car ils ont rendu l’hébergement de données sur Internet gratuit (en dehors de l’espace généralement concédé par les fournisseurs d’accès) ; ces sites ont rendu ridicules les services commerciaux proposés. Pendant que GoDaddy facture 16,67 $ par mois les 20 Go de données stockées, Streamload 4,95 $, Bingo 4,08 $ et Jungle Disk (le service d’Amazon) 3,40 $, aDrive offre plus du double (50 Go) gratuitement !

Bref, à supposer que l’Internaute soit suffisamment informé, il paraît évident que les sites d’hébergement payants sont amenés à disparaître face à l’apparition de tous ces services gratuits. Et Google souhaite apparemment être de la partie. Selon le Wall Street Journal, le moteur de recherche prévoirait de lancer un service de stockage de données gratuit de 1 Go. Ca paraît dérisoire à côté de MediaMax (25 Go) ou aDrive (50 Go) mais l’originalité de Google serait de permettre aux internautes d’accéder à leur espace via téléphone mobile.

Il faut peut être y voir simplement un service pensé avant tout comme un plus-value à la plateforme mobile qu’il compte lancer l’année prochaine. Ou alors, Google prévoirait des plans plus audacieux pour celle-ci ? Intéressement sur les revenus publicitaires lors d’un partage de contenu (déjà répandu pour les documents texte) ? Appui sur le peer-to-peer ? Avec Google, on ne sait jamais trop à quoi s’attendre comme surprise.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés