Steve Jobs est bien connu pour son caractère imbuvable en tant que patron d’Apple. Son perfectionniste et sa sainte horreur des retards sur les délais est telle qu’on peut même trouver sur Wikipedia un article consacré à l’effet qu’il a sur ses employés.

« Le CDR [Champ de distortion de la réalité] a des effets comparables à ceux d’un champ magnétique, mais dans les esprit » apprend-on sur l’encyclopédie libre. « L’expression est attibuée à Bud Tribble, qui la tire de Star Trek, et date de 1981 : il l’invente pour décrire le charisme de Jobs et ses effets sur les équipes travaillant au développement du premier Mac, leur faisant croire à ce qu’ils faisaient et leur faisant abattre des montagnes de travail pour mener le projet à bien. La plupart des personnes sont conscientes de l’effet, mais ne peuvent lutter contre, et finissent par l’accepter, les effets du charisme de Jobs s’estompant lorsque celui-ci s’éloigne, comme s’il était réellement entouré d’un tel champ. »

Bref, Jobs fournit là des éléments facilement exploitables pour une parodie, et c’est ce que ne s’est pas privé de faire Daniel Lyons, rédacteur pour le magazine Forbes. Cet américain s’est pendant un plus d’un an fait passé pour un faux Steve Jobs sur son blog The Secret Diary of Steve Jobs (le journal intime de Steve Jobs), jusqu’à ce que le NY Times en révèle l’identité.

Le blog, qui s’ouvre sur « Mec, j’ai inventé le putain d’iPhone, t’en as entendu parlé ? » présente tout et n’importe quoi. De billets plus ou moins liés à l’actualité, comme celui sur Elton John faisant écho à ses déclarations anti-Internet – « Relax, Elton. Tout ce que t’as à faire c’est de détruire ton disque dur, et ils ne pourront rien trouver » – à des posts assez récurrents de licenciement fictifs (Steve Job est connu pour licencier à tour de bras) : « Cher Larry : Tu es viré » ou encore le « Au cas où vous le vous demandez, oui, quelqu’un a été viré pour ça » introduisant la photo ci-contre.

Le site fit son petit effet et réussissait à attirer pas moins de 700.000 visiteurs le mois dernier dont Steve Jobs lui même. Lyons recherche actuellement un éditeur pour sortir « Options : The Secret Life of Steve Jobs, a Parody’, un livre qui reprendrait plus ou moins les traits qui ont fait le succès du blog.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés