Jean-Yves Lafesse sur YouTubeL’actualité est décidémment très judiciaire en cette fin de semaine. Tandis que TF1 semble avoir décidé d’attaquer DailyMotion et YouTube, l’humoriste Jean-Yves Lafesse enregistre une première victoire contre les services web 2.0 en faisant condamner MySpace. « Nous avons obtenu l’interdiction de la page MySpace consacrée à Jean-Yves Lafesse, la reconnaissance de la responsabilité de MySpace en tant qu’éditeur, et sa condamnation à hauteur de 61 000 euros à titre provisionnel« , indique son avocat Alain de la Rochère à TF1. fr.

Face aux réactions négatives des internautes qui découvrent un visage procédurier sans humour de l’humoriste, l’avocat précise que « Lafesse n’attaque pas ses fans mais des industriels qui commercialisent son travail sans le rétribuer« . Jean-Yves Lafesse a attaqué en justice YouTube, DailyMotion et MySpace, en demandant aux premiers respectivement 8 millions d’euros et 1,5 millions d’euros de dommages et intérêts. « Vous aviez 260 vidéos de Lafesse sur DailyMotion, et deux millions de vidéos vues en quelques semaines. Cela représente 6 DVD complets. C’est un manque à gagner colossal qui ne serait pas couvert par une centaine de milliers d’euros« , explique Me la Rochère pour justifier les sommes exigées.

La victoire contre MySpace devrait encourager Lafesse et toute la profession. DailyMotion a déjà procédé au retrait des vidéos, mais pas YouTube. « Nos plaintes seront étudiées à l’automne puis au mois de janvier prochain« , précise l’avocat, qui prévient :

« Si rien ne change, Lafesse est menacé de ne plus exister commercialement« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés