Selon Variety Asia, le gouvernement du Premier Ministre Shinzo Abe pourrait décider d’imposer une licence obligatoire aux producteurs de contenus télévisés au Japon, pour autoriser de force leur rediffusion sur Internet.

Le groupe de travail sur la politique des droits de propriété intellectuelle, placé sous la responsabilité du gouvernement japonais, devrait conseiller une modification de la règlementation dans son rapport final déposé le 31 mai. Parmi ses recommandations, le panel propose que les diffuseurs de contenus sur Internet n’aient pas besoin de demander systématiquement l’autorisation pour diffuser des contenus audiovisuels sur Internet, mais qu’ils paient en échange une redevance dont le montant sera redistribué entre les différents ayant droits.

La réglementation, qui n’interviendrait cependant que dans deux ans, doit permettre au Japon de dynamiser la diffusion de contenus audiovisuels sur Internet, en facilitant les démarches et les négociations. Elle s’inspire de ce qui se pratique déjà très largement dans le monde pour la musique avec les licences légales imposées aux producteurs de musique au bénéfice des radios.

Une idée à suivre en Europe ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés