Si l’on en croit Eliot Van Buskirk qui cite des sources proches du dossier, LimeWire serait en négociations pour sortir une plate-forme de musique en ligne. L’information est surprenante, puisqu’aux dernières nouvelles LimeWire est surtout en procès contre les principales maisons de disques. D’autres labels, y compris des distributeurs importants comme DMGi, IODA ou The Orchard, auraient indiqué à LimeWire leur intérêt.

Très populaire, surtout aux Etats-Unis mais également en France, LimeWire souhaiterait « utiliser sa large base d’utilisateurs comme un levier tout en évitant l’erreur énorme de la tuer façon iMesh, Napster, etc.« . A ce jour, aucun éditeur de P2P n’a réussi à transformer l’essai avec une plate-forme marchande. Le dernier échec en date reste celui de BitTorrent.

Evidemment, les négociations de LimeWire avec les labels pourraient être aidées par le déroulement d’un procès qui semble tourner en sa faveur

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés