Le gestionnaire de Yahoo China, la société Alibaba, est poursuivi à Pékin par onze maisons de disques dont Warner Music Group et Universal Music Group. Yahoo China, qui propose des services musicaux à ses utilisateurs, est accusé de violer les droits d’auteurs détenus par ces labels sur 229 chansons chinoises et anglaises. Selon les plaignants, le site fournirait sans autorisation les paroles des chansons, les sonneries pour téléphones mobiles, et permettrait l’écoute et le téléchargement des titres en ligne. Les 11 maisons de disques réclament ensemble des dédommagements de 5,5 millions de yuans, soit environ 540.000 euros de dommages et intérêts.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés