Gilles BrianRosa, directeur général de Zudeo, apporte quelques précisions sur la plateforme commerciale d’Azureus, dont la sortie commerciale serait annoncée pour mars. Le site prévoit, à l’instar de Joost, de distribuer des programmes de télévision par Peer-to-Peer tout en rémunérerant les éditeurs. Mais ces derniers auront avec Zudeo le choix quant à la forme de cette rémunération. En plus du modèle de partage des revenus publicitaires prôné par des sites comme Joost, il proposera aux ayant droits de pouvoir offrir leur contenu de manière gratuite ou payante, avec l’utilisation éventuelle de DRM. Aucune entrave n’est donc placée sur le chemin des éditeurs, que Zudeo devra réunir en grand nombre avant que son offre ne devienne intéressante.

En effet, Gilles BrianRosa a préféré prendre pour cible les studios TV et les niches de contenus peu chers et durs à trouver, pendant que BitTorrent s’attaquait aux gros studios hollywoodiens. Azureus a déjà une vingtaine d’accords signés avec des studios, dont les plus importants sont avec la BBC et Starz. Tout comme The Venice Project devint Joost, Zudeo devrait changer de nom lors de sa sortie commerciale, nous confie le directeur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés