Mais où est donc passé Pablo Soto ? Le créateur espagnol du réseau Manolito P2P (Blubster, Piolet, RockItNet), qui n’a jamais eu le succès qu’on lui promettait, n’a pas abandonné le développement d’outils de peer-to-peer. Slyck nous apprend que le jeune développeur s’est attelé avec une équipe à la création de Omemo (Ownership Masquerading Explorable Metadata Overlay). Le projet vise à utiliser les principes du P2P pour réaliser un espace de stockage virtuel, où les capacités de stockage de chacun sont mutualisées. L’utilisateur peut sauvegarder ses fichiers de façon anonyme sur le disque virtuel sans se soucier de la place disponible. Reste à voir concrètement comment la vie privée et l’intégrité des données seront préservées. A suivre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés