Lorsqu’un producteur de télévision ou de cinéma fait rouler une voiture à 240 kilomètres par heure sur route, il s’assure d’avoir toutes les autorisations nécessaires, de mettre un cascadeur au volant et de faire bloquer la circulation. C’est ce qui s’appelle faire un film. Mais quand on a une vingtaine d’années, qu’on se filme à 240 kilomètres par heure sur une route non sécurisée, et que l’on poste son « exploit » sur YouTube, ça s’appelle de la connerie. C’est ce qu’a fait un jeune norvégien, qui pensait avoir évité les radars… sauf le siens. La police a vu la vidéo sur YouTube (retirée depuis), et a constaté sur le cadran la vitesse de 138 km/h sur une route limitée à 100. Le conducteur s’en tire bien avec une amende de 1.300 $, alors qu’on pouvait ensuite l’entendre se réjouir d’atteindre les 240 km/h… vitesse que la police n’a pas pu relever au compteur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés