N’est pas CBS qui peut (mais qui veut). La maison de production Flach Film annonce qu’elle assigne les sociétés Google France et sa maison mère Google Inc. pour contrefaçon et parasitisme, devant le Tribunal de Commerce de Paris. Jean-François Lepetit, producteur du film Le monde selon Bush, estime que Google Video a donné « accès au film dans son intégralité et gratuitement« , tandis que lui-même organisait « la diffusion légale de ce film par vidéo et par VOD en la confiant à la plate-forme des Editions Montparnasse« . Selon Flach Film, Google n’agit pas en tant que simple hébergeur, ce qui le placerait derrière le régime favorable de la LCEN, mais « comme un éditeur de contenu responsable« .
Google est déjà poursuivi en France pour la diffusion d’un documentaire qui dénonçait les agissements d’une secte présumée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés