Toi aussi, amuse-toi à trouver les sept erreurs comprises dans cette phrase prononcée dans le premier discours à la presse du professeur Sitthichai Pokai-udom, le nouveau ministre thaïlandais des technologies de l’information et de la communication : « Avec l’open-source, il n’y a pas de propriété intellectuelle. N’importe qui peut l’utiliser et toutes vos idées deviennent du domaine public. Si personne ne peut gagner de l’argent avec, il n’y aura pas de développement et les logiciels open-source deviendront rapidement dépassés« . Pour arriver aux sept erreurs, il faut ajouter que le ministre explique selon la presse locale que beaucoup de logiciels open-source « conduisent à des logiciels de mauvaise qualité, avec beaucoup de bugs« . L’humour asiatique a ses portes que la culture occidentale ne peut pas toujours ouvrir…

Vous pouvez jouer et expliquer vos réponses sur le forum. En cadeau : un peu de bon sens.

(merci KraftonZ)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés