Ségolène Royal et Tony Blair ont beaucoup d’idées en commun. La démocratie participative en est une. Le premier ministre britannique a lancé un nouveau service en ligne qui permet aux citoyens d’outre-Manche de lui adresser des pétitions électroniques. Celle qui recueille actuellement le plus de signatures est une pétition qui, oh surprise, réclame un régime de droit d’auteur plus souple en faveur de la copie privée.
Peut-être une source d’inspiration pour Ségolène Royal, dont le ralliement récent de Jack Lang fait craindre à beaucoup la nature de la future politique culturelle de la candidate… M. Lang était totalement opposé à la licence globale, a participé à la fronde interne du parti socialiste et ne s’est jamais montré une seule fois à l’Assemblée Nationale lors des débats sur la loi DADVSI.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés