Le groupe Le Figaro est entré aujourd'hui en négociations exclusives avec CCM Benchmark pour un montant qui pourrait s'élever à 120 millions d'euros. Ce rachat lui permettrait de devenir la 4e audience web française.

L’histoire remonte à 1999, lorsque Jean-François Pillou crée dans sa chambre d’étudiant le site Commentçamarche.net, de son petit nom CCM. La demande d’aide et d’information des internautes sur les sujets informatiques et technologiques lui permet de connaître un rapide succès, qui l’encourage à se consacrer à plein temps à la diversification de son site, puis au rachat en 2010 du groupe Benchmark. Aujourd’hui, CCM Benchmark et ses 195 salariés éditent un bel éventail de sites à succès : Commentçamarche, Le Journal du Net, l’Internaute, Copains d’Avant, le Journal des Femmes, Droits-finances.net…

Fort de ses 36 millions d’euros de chiffre d’affaires et surtout de ses quelques vingt millions de visiteurs uniques par mois, le groupe a déjà attiré de nombreux investisseurs. Mais c’est avec Le Figaro que CCM Benchmark a entamé hier des négociations exclusives, pour un montant de 100 à 120 millions d’euros, selon des sources proches du dossier. 

Ce rachat permettrait au groupe de Serge Dassault de se placer en quatrième position en termes d’audiences sur le web français, derrière Google, Microsoft et Facebook, et de cumuler 23,5 millions de visiteurs uniques soit près de la moitié des internautes français, avec une couverture d’environ 50 % sur toutes les cibles publicitaires. Il poursuit ainsi sa transformation du papier au numérique, qui représentera la majorité de son bénéfice opérationnel, et acquiert les bases de données et la compétence de CCM Benchmark en SEO.

Il existe déjà de nombreux synergies de contenu entre les groupes CCM Benchmark et le Figaro : sur l’actualité, où Le Figaro et L’Internaute se complètent, sur la cible féminine avec Madame Figaro et Le Journal des Femmes, dans l’économie avec Le Figaro Economie et le Journal du Net notamment, et sur les thématiques santé ou high-tech. Les sources de revenus resteront aussi diversifiées : contenu premium, publicité, petites annonces et services marketing.

Si le groupe CCM Benchmark envisageait en 2013 le rachat de Dailymotion finalement décroché par Vivendi, et avait annoncé en début d’année son intention d’entrer en Bourse, il pourra désormais miser sur l’international, qui constitue déjà la moitié de son audience. Benoît Sicard et Jean-François Pillou, ses dirigeants, intégreront la direction du groupe tout en conservant 5 % du capital de CCM Benchmark. 

L’offre intervient après l’annonce, le 29 septembre, du rachat du site américain Business Insider par le groupe de presse allemand Axel Springer, lui aussi ancien mastodonte de la vieille presse traditionnelle, désormais bien ancré dans l’ère numérique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés