Si vous êtes séduit par la possibilité de filmer des vidéos en 4K avec le nouvel iPhone 6S présenté par Apple, faites attention au modèle que vous prenez. Celui de base vendu 749 euros ne permettra guère de filmer plus de 30 minutes avant de saturer l'espace de stockage disponible.

Apple a présenté mercredi soir ses nouveaux smartphones iPhone 6S, dont la principale nouveauté susceptible de modifier profondément l'utilisation d'un écran tactile est le 3D Touch, qui permet d'interagir avec trois niveaux de pression. Il s'agit là de la plus grande innovation d'Apple depuis le lancement du premier iPhone en 2007, et les concurrents seront nécessairement obligés de suivre s'ils veulent offrir le même niveau de richesse dans leurs interfaces utilisateur, et les mêmes fonctionnalités au niveau des applications et des jeux vidéo. C'est l'équivalent, sur les écrans, du bouton droit et du bouton central de la souris.

Mais il est une chose qu'Apple ne semble pas prêt à faire évoluer : la capacité de stockage d'entrée de gamme. Alors que l'iPhone 6S intègre un nouveau capteur iSight de 12 mégapixels capable d'enregistrer des vidéos 4K (3840 x 2160 px) à 30 images par seconde, le modèle de base vendu par Apple ne propose toujours que 16 Go de stockage en local seulement, et toujours aucun port microSD permettant d'étendre la capacité :

Tout a changé dans l'iPhone, tout a été profondément amélioré d'une génération à l'autre, de la résolution de l'écran jusqu'au processeur, en passant par la batterie ou la qualité des capteurs photo/vidéo. Tout, sauf le stockage. L'iPhone 6S offre le même volume de base qu'il y a trois ans lors du lancement de l'iPhone 5.  Or comme nous l'avions expliqué en juin dernier, le coût réel du stockage a chuté et il n'y a aucune raison pour les constructeurs de ne pas en faire profiter les consommateurs. Aucune, si ce n'est la volonté de diriger les consommateurs vers les offres de stockage en ligne.

Et ça tombe bien, Apple a baissé le prix de son hébergement iCloud, qui reste toujours beaucoup plus cher que le stockage en local, mais qui devient quasi indispensable (à condition d'avoir une bonne connexion pour uploader les contenus rapidement…).

Avec la 4K, la moindre vidéo pèse lourd, très lourd. Sur son site, Apple diffuse un sample de vidéo 4K (.mov) tournée avec l'iPhone 6S, qui pèse 130 Mo pour 20 secondes, soit 6,5 Mo la seconde, avec une bande son mono de 62 Kbps seulement :

Dans ces conditions les 16 Go de l'iPhone 6S seraient entièrement remplis avec seulement 42 minutes de vidéo 4K. Et bien sûr, l'utilisateur a en réalité bien moins de 16 Go disponibles sur son iPhone, puisqu'il faut retirer environ 4 Go pour iOS et les applications pré-installées. En pratique vous pourrez donc filmer au mieux 30 minutes de 4K, si vous ne stockez strictement rien d'autre sur votre appareil.

Faute de pouvoir garder ses oeuvres pour lui sur son téléphone, l'utilisateur doit donc réaliser constamment des copies sur son ordinateur pour vider son téléphone, ou recourir au stockage dans le cloud, sur iCloud ou ailleurs.

"L’iPhone 6s filme en 4K. Vous allez pouvoir réaliser des vidéos tellement étonnantes que vous aurez envie de les partager avec le monde entier", prévient ainsi Apple. "Et avec la nouvelle app iMovie pour iOS, vous pourrez envoyer vos films 4K sur YouTube en deux coups de cuillère à pot".

Au moment du choix d'un modèle d'iPhone 6S, qui va de 16 Go à 128 Go, Apple affiche un lien pour savoir "de quelle capacité de stockage" vous avez besoin. Mais ses explications sont visiblement écrites par Captain Obvious. "Plus vous avez de gigaoctets, plus vous pouvez stocker de contenus sur votre iPhone — apps, jeux, photos, vidéos HD, musique et films. Par exemple, si vous disposez d’une discothèque ou d’une photothèque importante ou de beaucoup d’apps, il est recommandé de choisir un iPhone doté d’une plus grande capacité de stockage". Merci bien. Aucun chiffre n'est donné pour illustrer la capacité en pratique avec des exemples concrets.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés