La justice californienne a donné droit cette semaine à l'ouverture d'une class action contre Apple, après la plainte déposée en 2013 par deux employés, Amanda Frlekin et Dean Pelle. Il est reproché aux patrons des Apple Store d'avoir systématiquement fouillé les sacs de leurs salariés pendant plusieurs années, à chaque fois qu'ils quittaient l'enceinte de la boutique, pour s'assurer qu'ils ne volent rien.

Outre l'expression d'un manque de confiance évident qui porte atteinte à la dignité des employés, c'est aussi une violation de leur intimité. Par ailleurs, les contrôles prenaient entre 50 et 90 minutes par semaine, sans que le temps d'attente soit compté dans les heures de travail.

Le juge William Alsup de San Francisco a accepté d'étendre la plainte des deux salariés en "class action". Plus de 12 000 personnes pourraient demander réparation en se joignant à la procédure. Selon The Register, les plaignants demandent 1 400 dollars de réparation par année de travail.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés