Qu’il est difficile pour l’industrie d’admettre qu’elle ne peut plus avoir autant de contrôle sur la promotion sur Internet qu’elle en avait dans le monde physique. Après Warner qui annonce cette semaine avoir demandé le retrait de ses contenus sur Yahoo Music parce qu’ils n’étaient pas assez bien mis en avant (comprendre : pas assez favorisé par rapport à la concurrence), c’est la ligue américaine de Baseball qui exige que ses podcasts soient finalement retirés d’iTunes. La ligue ne supporte pas que ses podcasts soient placés au même niveau que certains podcasts personnels d’amateurs de baseball. Puisqu’Apple refuse d’être payé pour mieux mettre en avant les contenus de la ligue, celle-ci se retire totalement. Sans doute n’a-t-elle pas pensé qu’il était aussi possible d’améliorer la qualité de ses contenus pour séduire plus d’abonnés.
En attendant pendant que les majors des contenus boudent dans leur coin, c’est une chance pour les indépendants de gagner un peu plus de notoriété.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés