Qui ose dire encore que le pirate est un jeune ado prépubère au visage gonflé par l’ingrate mais désirée métamorphose biologique ? Pour inciter l’industrie du disque à un peu plus de tolérance vis à vis des « pirates », ces derniers pourraient se cotiser et offrir (par exemple au SNEP) cette séduisante capitaine des mers, mise aux enchères sur eBay à un prix de départ de 699 $. Il s’agit bien sûr d’une pirate en cire, d’environ 1,80 m. L’annonce ne dit pas si la bouteille de vin est fournie avec.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés