Pour s'opposer à une loi qui restreindra très fortement leur liberté de manifester, les Espagnols ont organisé la première manifestation virtuelle par hologrammes.

Alors qu'en France une manifestation était organisée ce lundi midi devant l'Assemblée Nationale pour protester contre l'adoption à marche forcée du projet de loi Renseignement, c'est de façon beaucoup plus originale que les Espagnols ont défilé vendredi soir devant le Parlement de Madrid, pour protester contre leur propre loi sur la sécurité intérieure, qui mine leur liberté de manifester.

Très artistique et néanmoins efficace, le mouvement "Hologramas por la libertad" ("Hologrammes pour la liberté") prend pour acquis l'interdiction qu'auront les Espagnols de se déplacer devant le Parlement pour manifester leur mécontentement, et les remplace donc par des hologrammes beaucoup plus difficiles à jeter en prison. "Si vous êtes une personne, vous ne pourrez plus vous exprimer librement. Vous ne pourrez le faire que si vous êtes un hologramme", prévient le mouvement.

Pour participer, les internautes espagnols étaient invités à offrir leur visage par webcam sur le site officiel, en se filmant en train de crier. Tous les cris étaient alors mélangés dans les hologrammes qui ont effectivement défilé devant le Parlement.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos