La RIAA fait de la propagande par la vidéo contre « le domaine public » et le « tout gratuit » chez les étudiants, en faisant un amalgame malheureux avec le piratage d’œuvres copyrightées, rapporte CDFreaks. « Cette vidéo de la RIAA suggère que les étudiants devraient toujours être sceptiques sur le domaine public et qu’il est toujours illégal de faire une copie d’une chanson, même si c’est juste pour faire connaître un nouveau groupe à un ami » indique Robert Schwartz, juriste de la Home Recording Rights Coalition ». La RIAA espère lutter par cette propagande, selon l’article de CDFreaks, autant contre le piratage que contre le droit à la copie et à l’utilisation normale d’une œuvre par les consommateurs. Du moment que cela rapporte, il est de bon ton de mélanger les genres.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés