Selon des médias chinois, les autorités de régulation du pays de Pékin auraient l’intention d’établir de nouveaux règlements pour contrôler les vidéos produites par les internautes (les UGC). Avant d’etre postées et distribuées sur des sites du type YouTube, les vidéos devraient être individuellement approuvées par l’équivalent chinois du CSA. Une telle usine à gaz face aux milliers de vidéos proposées chaque jour serait le meilleur moyen pour éviter qu’un YouTube s’installe en Chine. Mais c’est peut-être justement là l’intention réelle des autorités chinoises…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés