LimeWire indique sobrement sur son blog officiel que l’éditeur du logiciel de P2P a choisi Charles Baker pour assurer sa défense contre l’industrie du disque. Ce mois-ci, la RIAA a annoncé porter plainte contre LimeWire et réclamer 150.000 dollars par fichier protégé. Charles Baker, qui défend Streamcast dans l’affaire Morpheus, devra convaincre les tribunaux que LimeWire n’est pas responsable au regard du test mis en place par la Cour Suprême des Etats-Unis… contre Morpheus.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés