Alors qu'il est en perte de vitesse dans ses contrées d'origine, le Parti Pirate connaît des résultats très encourageants en Europe de l'Est. Torrentfreak rapporte ainsi que le Parti Pirate Tchèque a obtenu 5,3 % des voix dans la capitale de Prague, lui permettant de glaner quatre sièges au conseil municipal. De façon plus symbolique, le Parti Pirate est même arrivé premier devant tous les autres partis traditionnels avec 21 % des voix dans la ville de Mariánské Lázn ?, proche de la frontière allemande.

Il s'agit d'une ville moyenne de près de 14 000 habitants, dont le conseil municipal sera désormais peuplé de cinq pirates, sur les vingt-deux conseillers élus. Par le jeu des alliances, le maire de Mariánské Lázn ? pourrait être un Pirate.

Selon Torrentfreak, le Parti Pirate Tchèque (ou "Piratska Strana") ne s'est pas contenté de faire campagne sur les questions de rééquilibrage des droits d'auteur, qui sont à son origine, mais plutôt sur la transparence gouvernementale, l'implication des citoyens dans la vie démocratique, ou l'intérêt des logiciels libres dans l'administration. En tout, 21 candidats pirates ont été élus pour siéger dans des assemblées locales. 

Lors des élections européennes, le Parti Pirate Tchèque avait frôlé l'élection d'un eurodéputé avec 4,78 % des voix, juste en dessous du seuil des 5 % à atteindre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés