Les autorités de régulation de la concurrence de la Commission Européenne enquêtent sur la stratégie de licence employée par les camps du Blu-Ray et du HD DVD, révèle Reuters. Sony, à l’origine du Blu-Ray, a confirmé faire partie des entreprises ayant été questionnées par Bruxelles au début du mois de juillet. « Il n’y a aucune indication de plainte, ni d’inquiétudes sur un monopole de la part de la Commission ou de qui que ce soit« , tient à rassurer le japonais. Pour le moment il s’agit simplement de réunir des éléments. La Commission décidera ensuite d’ouvrir une enquête formelle ou d’abandonner la procédure.

Partager sur les réseaux sociaux