La secrétaire d'Etat chargée du développement et de la francophonie, Annick Girardin, a annoncé lundi le lancement du site transparence-aide.gouv.fr, qui "a pour objectif de vous apporter des informations concrètes sur les nombreux projets de développement menés par la France dans les pays prioritaires où elle concentre son effort de solidarité en subventions et dons".

A l'aide de cartes interactives, le site permet de consulter les différentes actions financées grâce aux aides de la France, et d'avoir accès aux détails de chaque opération (budget accordé, objectifs, avancement du projet, fonds engagés, bénéficiaires, opérateurs chargés de la réalisation…). Il ne donne toutefois accès qu'aux seuls programmes "dont le montant est supérieur ou égal à 100 000 euros", ce qui ne permet pas de contrôler la bonne utilisation de sommes inférieures.

Un onglet "Contrôle citoyen" permet par ailleurs à "tout un chacun, où qu’il se trouve, de poser des questions et de contribuer à l’amélioration de la mise en œuvre des projets de l’aide publique française dans ses principaux pays partenaires", en livrant des commentaires qui ne sont pas rendus publics.

Pour le moment, seuls quatre pays sont référencés sur la plateforme (Burkina Faso, Mauritanie, Mali et Niger). Le ministère assure qu'il sera "progressivement élargi aux 16 principaux bénéficiaires de l’aide française", sans calendrier.

L'ensemble des données brutes peuvent être téléchargées sur la plateforme Data.gouv.fr, qui réunit tous les jeux de données en Open Data de l'administration française.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés