Encore près d'un ordinateur sur quatre est équipé de Windows XP, un système vieux de treize ans qui ne bénéficie plus de mises à jour de sécurité. Son taux de présence baisse au profit de Windows 7 et Windows 8, mais lentement, très lentement.

Malgré l'arrêt officiel (mais pas officieux) du support technique de Windows XP en avril dernier, qui signifie que les utilisateurs du vieux système d'exploitation de Microsoft sont désormais exposés à toute nouvelle faille de sécurité découverte, XP fait toujours de la résistance. Selon les derniers chiffres de NetMarketshare, Windows XP représentait toujours au mois d'août 23,89 % de parts de marché sur les systèmes d'exploitation installés sur les ordinateurs de bureau et ordinateurs portables, contre 25,27 % en mai dernier, et 24,82 % en juillet. 

De son côté, Windows 8 continue de progresser avec désormais 13,37 % de parts de marché, dont 7,09 % pour Windows 8.1, qui est passé devant la version initiale. Son prédécesseur, Windows 7, reste majoritaire avec 51,21 % de taux de présence sur les ordinateurs du monde entier, très très loin devant les 1,67 % de Linux ou les 4,29 % de Mac OS X.

Cet été, Microsoft a prévenu que Windows 7 allait lui-même commencer à ne plus avoir de mises à jour à partir de janvier 2015, tout en rappelant que les correctifs de sécurité resteraient distribués jusqu'en 2020.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés