Orange a annoncé jeudi soir la conclusion d'un accord pour construire et maintenir le câble sous-marin Sea-Me-We 5 (South East Asia-Middle East-Western Europe 5), qui reliera la France à Singapour, par l'intermédiaire d'un consortium international dont Orange fait partie. Les quelques 20 000 km de fibre optique seront mis en service fin 2016.

"Conçu avec la  technologie très haut débit de 100 Gbps, le Sea-Me-We 5 offrira une  capacité initiale de 24 Tbps et augmentera sa capacité en fonction de  l’évolution des technologies. De plus, le système bénéficie du  multiplexage de longueur d’ondes (WDM) qui permet d’augmenter la  capacité en fonction des besoins sans nouvelle intervention sous-marine", indique Orange.

Ce nouveau câble viendra compléter ceux déjà installés sur le même axe Europe-Asie. "Outre la capacité  supplémentaire, Sea-Me-We 5 dote Orange d’une route alternative qui  garantira la protection des flux voix et données de ses autres câbles", explique l'opérateur. "Cette diversité renforcera la sécurisation de l’accès au réseau  haut-débit mondial et étendra la connectivité de la France pour les  opérateurs en provenance d’Asie et d’Afrique."

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés