Kim Dotcom ne sera pas extradé cette année. Le fondateur de MegaUpload, qui combat son transfert demandé par les Etats-Unis, a obtenu un nouveau délai. L'audience a été repoussée au 16 février 2015.

C'est à se demander si l'audience aura lieu un jour. Deux ans et demi après l'opération policière qui a conduit à la fermeture de MegaUpload, le procès qui doit déterminer de l'éventuelle extradition de son fondateur Kim Dotcom vers les Etats-Unis n'a toujours pas eu lieu. Et il vient à nouveau d'être retardé.

"La nouvelle date d'audience pour l'extradition est le 16 février 2015", a lui-même annoncé Kim Dotcom sur Twitter. "Je n'ai toujours pas reçu de copie des données qui m'ont été saisies. Ce sont les données que le FBI a livré illégalement aux Etats-Unis", ajoute-t-il. En mai 2013, la justice néozélandaise avait confirmé que les autorités américaines et néo-zélandaises devaient restituer les disques durs saisis qui avaient été envoyés aux USA, et détruire les éventuelles copies, pour tout ce qui n'était pas directement lié à l'affaire. La semaine dernière, elle a accordé une nouvelle victoire à Kim Dotcom en refusant que la police de Nouvelle-Zélande transmette au FBI la clé de déchiffrement des données de l'homme d'affaires.

Initialement, l'audience d'extradition de Kim Dotcom devait avoir lieu dès le mois d'août 2012. Elle avait finalement été repoussée à mars 2013, puis août 2013, puis mars 2014, et encore une fois à juillet 2014. Ce sera finalement, sauf nouveau délai, en février 2015. L'arrestation aura alors eu lieu plus de trois années auparavant.

Depuis le début de l'affaire, Kim Dotcom a toujours rejeté les charges retenues contre lui, en particulier d'encouragement à l'utilisation de ses services à des fins de piratage. Il a transformé son procès en véritable tribune politique, dénonçant régulièrement la corruption qui serait à l'origine de son arrestation, et allant jusqu'à créer son propre parti politique en Nouvelle Zélande. Celui-ci sera représenté lors des prochaines élections qui se tiendront le 20 septembre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés