Christian Estrosi n'a pas réussi à convaincre YouTube de supprimer la vidéo d'un titre du rappeur Infinit', mais a annoncé son intention de porter plainte pour obtenir sa condamnation en justice.

Le maire de Nice Christian Estrosi, qui s'est fait remarquer la semaine dernière pour son arrêté municipal illégal interdisant l'usage "ostentatoire" de drapeaux étrangers, a décidé de s'essayer à l'effet Streisand. Le journal local Nice Matin raconte que l'ancien ministre de l'industrie de Nicolas Sarkozy a demandé à YouTube la suppression d'une chanson de Infinit qui le prend très explicitement pour cible, et qu'il a décidé de porter plainte contre son auteur :

Pour le moment, la filiale de Google n'a pas accédé à la requête de Christian Estrosi, ne jugeant pas que la chanson était à ce point "manifestement illégale" qu'il fallait ne pas attendre l'ordonnance d'un juge pour la censurer. Un sain réflexe.

Du second degré

L'élu espère donc obtenir gain de cause au tribunal tant les paroles ne donnent pas dans une particulière subtilité, notamment lorsqu'elles semblent accusent le maire de corruption.

"J’ai aucun diplôme comme Christian Estrosi, Christian Estrosi / Mais je vais devenir maire comme Christian Estrosi, Christian Estrosi", débute ainsi le texte, mis en scène sur YouTube avec une vieille photo du maire de Nice, affublé d'un drapeau algérien cousu sur l'épaule (un photomontage selon le quotidien local).

Le chanteur prétend toutefois parler de lui-même et non de Christian Estrosi, lorsqu'il poursuit ainsi : "Sapes de proxénète, pétasse, donne-moi l'enveloppe… Mafia russe, mafia corse, mafia hongroise / J'ai du taff à proposer dans la rue à tous les malfrats qu'on croise".

Interrogés par Nice Matin, l'artiste et son producteur Romain Barazer ("DJ Weedim") plaident "le second degré", et mettent en avant les paroles qui, lues textuellement, n'attaquent Christian Estrosi que sur son manque de diplôme, ce qui n'est pas condamnable. Le reste, qui pourrait être qualifié pénalement d'injure ou de diffamation, est dit à la première personne par le chanteur qui veut "devenir maire comme Christian Estrosi".

L'affaire promet donc d'être difficile à juger, mais assure déjà un buzz certain au rappeur. Sur YouTube, la description de la vidéo précise que la chanson est le "premier extrait de #Plusss, le EP de Infinit & Dj Weedim", qui doit sortir en septembre 2014.

Le morceau avait été dévoilé le 1er juillet dernier :

Depuis, il a accumulé plus de 40 000 vues, à un rythme continu. Chrisitan Estrosi avait annoncé son intention de porter plainte dès le 3 juillet :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos