La Française des Jeux a modifié vendredi son règlement général, pour s'autoriser un "échange" de données personnelles avec des partenaires, pour personnaliser ses offres de contenus et ses publicités.

La Française des Jeux a fait publier vendredi au Journal Officiel une modification de son règlement général des jeux accessibles par internet et par téléphone mobile, essentiellement pour élargir l'utilisation des données personnelles qu'elle collecte, et pour en collecter elle-même davantage. Il s'agit, comme nous l'avions analysé en février dernier, de pouvoir inciter toujours plus les Français à parier leur argent sur Internet, ce qui est un moyen pour l'Etat-actionnaire de générer des recettes, par la fiscalité et les dividendes, au détriment de l'objectif officiellement affiché de lutter contre l'addiction aux jeux (.pdf)

L'avenant au règlement supprime l'article qui stipulait que "les données à caractère personnel des joueurs ainsi que celles relatives à leur activité de jeu sont exclusivement utilisées par La Française des jeux" et par les autorités de contrôle des jeux de hasard. Il prévoit désormais que :

Les données à caractère personnel de joueurs pourront également être :

– échangées avec des partenaires de La Française des jeux afin de proposer des contenus et publicités de La Française des jeux personnalisés sur les sites des partenaires ;

– utilisées et communiquées aux conseils externes de La Française des jeux dans le cadre de la gestion des litiges ;

– transmises à des sous-traitants de la Française des jeux à des fins de traitement interne pour le compte exclusif de La Française des jeux.

Concrètement, La Française des Jeux pourra donc "échanger" des données avec Facebook, Google, Criteo, ou d'autres régies publicitaires, pour cibler et personnaliser une annonce, de façon à recruter toujours plus de joueurs et générer plus de paris et jeux en ligne. En échangeant des données avec les réseaux sociaux, La FJD pourra par exemple savoir que tel internaute est un amateur de football qui habite à Marseille, et lui proposer alors de miser sur le prochain match de l'OM sur le site ParionsWeb.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés