Les observatoires trimestriels de l'ARCEP ne donnent pas le détail du nombre d'abonnés FTTO (fibre optique jusqu'au bureau), celui-ci étant confondu avec le nombre d'abonnés FTTH (fibre optique jusqu'au domicile). Une approximation regrettable, qui pourrait conduire l'autorité de régulation à modifier ses publications.

Chaque trimestre, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) publie un observatoire des communications électroniques en France pour les services fixes à haut et à très haut débit. Dans ces bilans d'étape, l'évolution du nombre de Français ayant accès à la fibre optique constitue l'une des informations les plus commentées par la presse spécialisée.

Or, il s'avère que les données livrées par l'ARCEP sur la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH) sont relativement imprécises. En effet, celles-ci mélangent sans distinction les abonnés à ce mode d'accès avec les utilisateurs passant par une ligne FTTO (fibre optique jusqu'au bureau). Or, ces derniers sont loin d'être insignifiants en France, surtout au regard du nombre global d'internautes FTTH + FTTO.

L'approximation de l'ARCEP a interpellé le magazine Édition Multimédi@. L'autorité a indirectement reconnu le problème, mais ne s'est pas engagée formellement à fournir la répartition des abonnés ayant la fibre à domicile et ceux l'ayant au bureau. Ce sujet n'est pas encore tranché en interne, bien qu'une évolution prochaine de l'observatoire est envisagée pour tenir mieux compte du secteur FTTO.

"Nous ne faisons pas le distinguo entre FTTH et FTTO, mais nous envisageons une évolution à moyen terme de l’Observatoire pour publier ce chiffre [du nombre précis d’abonnés à la fibre optique jusqu’à domicile", a ainsi déclaré le régulateur à nos confrères. Selon les estimations de l'IDATE, il y aurait 20 000 abonnés FTTO en France sur les 540 000 accès FTTH + FTTO.

Dans son dernier communiqué, publié début mars et décrivant la situation pour le quatrième trimestre 2013, l'ARCEP explique qu'au "sein du total des abonnements à très haut débit, le nombre d'abonnements FTTH (540 000 accès fin décembre 2013) s'est accru de 72 % en un an, soit +225 000 abonnements". Il faut consulter l'observatoire lui-même pour voir mentionner le FTTO, sans plus de précision.

( photo : CC BY-SA Hhedeshian )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés